image de $anime_tableau['titre'] image de $anime_tableau['titre']

Bakumatsu Kikansetsu Irohanihoheto


Ajouté le 08/04/2008 à 02h05

Série Télé de 26 épisode(s) : Aventure, Historique
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre d'épisodes :
Avancement personnel [au japon] :
Localisation (prêtée à) :
Stockage :
Appréciation :
26
Complète [terminée]
Appartement
Boîte (78)
4 / 5
Avis sur l'animé :
Synopsis :

Bakumatsu commence peu avant le début de la grande guerre civile qui a ensanglanté le Japon à la fin de la période Edo. Un peu en décalage avec le reste, on suit les pas de l'"assassin éternel" qui cherche désespérément à accomplir son destin en débarrassant le monde d'une relique maléfique : Hasha no Kubi ("tête du conquérant").


Avis :

Avant toute chose, il faut savoir que je ne suis pas neutre avec toutes les séries narrant les événements qui se sont déroulés à cette période et mettant en scène mes trois personnages historiques préférés : Sakamoto Ryouma, Okita Souji et Hijikata Toshizou. J'avais déjà apprécié Peace Maker Kurogane et Shura no Toki alors que ce ne sont pas vraiment des séries exceptionnelles, et encore une fois cela n'a pas raté. Il faut bien reconnaître que les japonais maîtrisent l'art de mêler personnages fictifs et grandes figures de l'époque. Mais le vrai exploit de cette série, c'est de de réussir à caser une bonne dose de fantastique tout en gardant le déroulement et la logique de la guerre.


Par exemple, le fait que la tête prenne possession d'Enomoto est une idée brillante. Le départ de sa flotte pour les combats reste historiquement un demi mystère. Bien qu'il soit un grand général, c'est aussi un pacifiste qui deviendra d'ailleurs ministre après la fin de sa courte république. Dans le même ordre d'idée, la prise de partie de Hijikata contre la tête est d'une logique implacable, lui qui a toujours été décrit comme possédant une droiture exemplaire. Bien sûr, on appréciera d'autant plus la série en connaissant un minimum l'époque mais elle se veut très instructive et ne perdra pas en route le néophyte intéressé. Il se pourrait même qu'il en apprenne beaucoup tout en passant un bon moment, Bakumatsu ne manquant pas de dynamisme.


Enfin la réalisation est une vrai réussite. L'animé est magnifique : la qualité des décors n'égale pas le divin Mushishi mais ne rougit pas forcément de la comparaison. L'animation est sans défaut ce qui rend les combats passionnants et c'est d'autant mieux puisqu'ils sont nombreux pour une série du genre. Mais on en arrive aux deux points magistraux. La musique de Bakumatsu est tout simplement sublime avec un main theme qui se réécoutera avec énormément de plaisir. Et pour finir le chara-design est parfait, les deux héros m'ont définitivement convaincu dès les premières minutes. Leurs regards restent de loin l'élément le plus marquant : il m'a rarement été donné de voir des yeux aussi expressifs dans une oeuvre dessinée. Enfin la majorité des figures historiques ont été travaillées avec toute la dignité qu'ils méritent et on aura donc aucun mal à les reconnaître avant même que leur nom ne soit prononcé.


Pour conclure, Bakumatsu est une série intelligente mais qui aura su garder tout son potentiel divertissant. S'il fallait trouver un bémol, je dirais qu'elle peut quant même s'avérer difficilement accessible pour celui qui ne s'intéresse vraiment pas à l'histoire et à la culture japonaises. Et à l'inverse, elle peut faire décrocher l'amateur de ces événements par le trop de fantastique qui casse toute l'harmonie des derniers épisodes. Je continue malgré tout à la recommander chaudement.


Lien animeka
Retour aux animés

Les avis des membres

Aucun commentaire ajouté à cette fiche.

Appréciation moyenne des membres sur 1 avis : Bon

Ajouter un commentaire