image de $anime_tableau['titre'] image de $anime_tableau['titre']

Sayonara Zetsubou Sensei


Ajouté le 16/08/2008 à 02h12

Série Télé de 12 épisode(s) : Société, Comédie
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre d'épisodes :
Avancement personnel [au japon] :
Localisation (prêtée à) :
Stockage :
Appréciation :
12
Complète [terminée]
Appartement
DD interne (0)
4.5 / 5
Avis sur l'animé :
Synopsis :

Nozomu Itoshiki est un être profondément pessimiste. Il interprète chaque situation de la pire façon possible et n'hésite pas quant il juge que la société a atteint un seuil critique, à faire des tentatives de suicide. Son travail de professeur lui fait rencontrer son exact opposé en Kafuka Fuura, la fille la plus optimiste du monde.


Avis :

C'est vraiment rare que je sois en mesure de dire ça, mais définitivement cette série ne ressemble à aucune autre. On est en présence d'un vrai petit condensé d'originalité à l'état brut aussi bien sur le fond que sur la forme. Les épisodes sont découpés en 3 ou 4 parties indépendantes avec une construction relativement semblable. Un thème est choisi dès le début et un débat quasi-métaphysique s'articule rapidement autour de lui, ou plutôt de ses pires aspects.


Avec son dynamisme survolté voire épileptique et son humour absurde maîtrisé, Sayonara Zetsubou Sensei n'ennuie à aucun moment et s'appréhende à première vue comme une excellente comédie. Mais on est assez vite surpris par la profondeur de la série. Les thèmes abordés n'ont rien de burlesque, du moins avant que notre professeur préféré ne les pousse à l'extrême ; et la satire s'avère particulièrement acerbe si on s'amuse un tant soit peu à comprendre le message caché derrière la parodie.


Il n'est d'ailleurs pas rare que le spectateur se sente visé par un des exemples du cours, ou par l'un des nombreux traits de caractère des différents membres de la classe. Le charme de Sayonara Zetsubou Sensei tient effectivement beaucoup à sa galerie de personnages. Si le professeur est déjà exceptionnel, elle peut aussi compter sur la très attachante brochette de cas sociaux féminins mis en avant parmi les élèves. La fanatique de la perfection, l'hikikomori, la stalker, la passionnée et la timide ne sont qu'un petit exemple de ce groupe hétérogène que vient compléter la fameuse "fille normale".


Je vous parlais d'une véritable claque sur la forme en introduction. La série possède effectivement une esthétique unique. Le dessin en lui-même est très simple, pourtant chaque épisode est un vrai défilé d'art. Gros travail sur les expressions du visage, maîtrise du noir et blanc, utilisation de textures complexes, effets psychédéliques surprenants ou encore angles de champ soignés forment un ensemble aussi extravagant que magnifique. Et ce n'est clairement pas la bande son fidèle au possible à l'ambiance des épisodes qui va contredire ce constat sur la réalisation.


Après toutes ces bonnes paroles, je devrais conclure logiquement par la recommandation d'usage. Pourtant il n'en est rien. Effectivement la grosse qualité de Sayonara Zetsubou Sensei à savoir ses thématiques, est aussi son plus gros défaut. Impossible de conseiller la série à l'amateur lambda tant une connaissance approfondie de la culture japonaise est plus que jamais nécessaire. Si par contre vous vous sentez prêt, n'hésitez plus c'est un vrai bijou qui s'offre à vous.


Lien animeka
Retour aux animés

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Aucune note attribuée à cet animé par les membre.

Ajouter un commentaire
Commentaire de : Ashe (membre), le 17/08/2008 à 17h15
Dans le fond je sais pas si le but de la série est vraiment de faire rire.
Réflechir et sourrire assurément mais faire rire je reste dubitatif ^^.

Content que ça t'ait plu et ouai c'est clair, la team a fait un travail complètement dingue.
Commentaire de : Porcorosso34 (membre), le 17/08/2008 à 16h55
Oulalala OVNI dans le monde de l'animation!
Quand tu parlais de rythme effréné, j'ai eu peur d'un autre Excel Saga ou Puni Puni Poemi... heureusement, rien de tel et c'est tant mieux.
Mon coté pervers me fait remarquer que ce que j'ai le plus apprécié dans cet anime, c'est l'animation du générique entre les épisodes 4 à 9 je crois.
Ce que j'ai le moins apprécié, c'est bien sur le manque de repères que je peux avoir quant à la vie politico-socio-sportive au japon. Hideoshi Nakata: je connais, mais les batteurs vedettes des Japan Series...
Je trouve qu'on manque bien trop de petites subtilités qui rendraient cet anime absolument drôlissime. Ce commentaire ne rend surement pas hommage au travail enorme de la team qui a réalisé l'adaptation VOSTFR, bien que je me rende compte du travail qu'ils ont accompli.
Je regarderai sans hésiter la seconde saison et les OAVs également: c'est dire que malgré les inconvénients cités plus haut, l'ensemble reste bien distrayant!
Commentaire de : Ashe (membre), le 16/08/2008 à 03h29
Si la partie sur les connaissances de la culture japonaise vous semble un peu présomptueuse de ma part, c'est vraiment pas voulu. Je pense pas être un grand connaisseur mais je commence quand même à avoir un certain bagage, et je serai pas surpris d'avoir raté bon nombre de référence malgré tout. Bref je n'exagère pas en disant qu'on peut vraiment passer à côté de beaucoup de choses.

Sinon le meilleur conseil que je puisse donner sur cette série qui fait la part belle aux dialogues, c'est de la prendre chez la team Shinrei. Le travail qu'ils ont fait dessus est juste dinguissime. Et puis n'hésitez pas à user et abuser de la touche pause pour ne pas avoir à revoir les épisodes après coup ^^.