image de $anime_tableau['titre'] image de $anime_tableau['titre']

Manie-Manie


Ajouté le 28/08/2008 à 21h28

Un Film : Conte, Science-Fiction
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre d'épisodes :
Avancement personnel [au japon] :
Localisation (prêtée à) :
Stockage :
Appréciation :
1
Complète [terminée]
Appartement
DD interne (0)
4 / 5
Avis sur l'animé :
Synopsis :

Labyrinth Labyrintos décrit les aventures de Sachi, une jeune fille accompagnée de son chat qui pénètre dans un monde imaginaire. Au fil d'étranges rencontres, elle finit par atteindre un cirque dans lequel on la fait assister à deux histoires. The Running Man raconte la fin d'un pilote de courses futuristes invaincu qui sombre dans la folie, à cause du stress permanent auquel il est confronté. Construction Cancellation Order relate les péripéties d'un jeune homme d'affaire envoyé sur un chantier au milieu de la jungle. Ce dernier est entièrement automatisé par une armada de robots et doit être stoppé.


Manie-Manie Labyrinth Tales autrement appelé Neo Tokyo est donc composé de trois sketchs qui durent une heure au total. Chaque partie a été réalisée par une personnalité différente de la japanimation, respectivement Rintaro (Metropolis), Kawajiri (Vampire Hunter D Bloodlust) et Otomo (Akira).


Avis :

Il ne faut pas s'attendre à une grande profondeur scénaristique avec Manie-Manie. Effectivement la fin de chacun des trois sketchs est extrêmement ouverte, et laissée à la libre interprétation du spectateur. De fait, il ne serait pas erroné de dire que mon synopsis est aussi un résumé. Par contre, c'est un vrai petit bijou sur le plan de l'ambiance et de la réalisation.


Classique des Omnibus japonais, les trois univers sont totalement différents. Le premier sketch nous fait découvrir un monde imaginaire et original, plus proche du rêve que de la réalité. L'animation et le rendu graphique de l'héroïne, de son chat et de toutes les créatures anormales qu'ils vont croiser, sont impressionnants. De plus, l'animé qui est presque intégralement muet surprend par son dynamisme.


Le deuxième univers de Manie-Manie se présente comme un mélange intéressant entre science-fiction et fantastique. L'ambiance très sombre est saisissante, rappelant le travail réalisé par Kawajiri sur l'épisode Program d'Animatrix. La réalisation a malheureusement un peu vieilli en ce qui concerne les vaisseaux, mais le rendu de la folie au travers des visages du héros est à la fois unique en son genre, et particulièrement angoissant.


Le dernier sketch s'annonce comme une oeuvre de science-fiction, mais se transforme vite en du post-apocalyptique à l'échelle du chantier. Reprenant le classique soulèvement des robots avec une certaine finesse, Otomo réussit à poser une ambiance très originale. Celle-ci est effectivement plus proche de la parodie avec une franche couche de dérision, que de l'habituel scénario d'horreur rébarbatif.


On obtient au final un excellent omnibus visant avant tout le dépaysement du spectateur. Une occasion en or pour découvrir rapidement et à moindre coût, les univers de trois réalisateurs japonais d'exception. On notera cependant que Manie-Manie date de 1987, par conséquent la réalisation sensationnelle qui était un de ses points forts à l'époque, ne va pas vraiment surprendre l'amateur actuel. Il pourrait donc être intéressant de commencer par Memories, du même genre mais plus récent.


Lien animeka
Retour aux films

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Aucune note attribuée à cet animé par les membre.

Ajouter un commentaire
Commentaire de : Ashe (membre), le 28/08/2008 à 21h38
Notons d'ailleurs que la fiche de Memories est remplie, si cela vous intéresse.

Les deux films sont licenciés et peuvent donc s'acheter dans toute bonne boutique qui se respecte.

Notons enfin que le terme d'omnibus, au cas où ça ne serait pas totalement clair, est employé pour une oeuvre découpée en plusieurs sketchs tout simplement.