image de $anime_tableau['titre'] image de $anime_tableau['titre']

Eureka 7


Ajouté le 11/03/2008 à 00h48

Série Télé de 50 épisode(s) : Mecha, Action
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre d'épisodes :
Avancement personnel [au japon] :
Localisation (prêtée à) :
Stockage :
Appréciation :
50
Complète [terminée]
Appartement
Boîte (43)
4.5 / 5
Avis sur l'animé :
Synopsis :

Renton est un jeune étudiant, petit fils de mécanicien, dont la seule passion semble être le reffing (discipline sportive ressemblant au surf mais sur des courants aériens plutôt que sur des vagues). Jusqu'au jour où débarque dans son garage une fille nommée Eureka, à bord du Nirvash, un LFO de première génération (sorte de mecha utilisant les courants comme un reffeur), pour quelques réparations. Appartenant au groupe révolutionnaire "Gekko State", elle attire rapidement l'attention des militaires locaux et notre héros se retrouve embarqué, contre son gré, dans le conflit.


Avis :

J'aurais tendance à me dire pas fan de mecha mais quand on voit ce genre d'utilisation, on ne peut qu'adhérer. Eureka 7 possède une animation incroyable : les combats sont fluides, dynamiques et surtout extrêmement stylés. Sur la base qui aurait pu être ridicule de robots géants surfeurs, grâce à une équipe qui doit certainement être composée de fans chevronnés de glisse, on obtient un résultat qui surprend par sa classe et sa crédibilité. Bref, les attaques piquées composées de figures improbables et finissant sur le découpage en deux d'un avion, ça en jette.


Au delà de ça, on a le droit à un animé particulièrement intelligent et engagé. Non seulement le scénario est dense et d'une incroyable qualité, mais l'univers a été peaufiné dans les moindres détails. Partant sur les bases d'un pays contrôlé par l'armée, dans lequel les membres de "Gekko State" sont les seuls à se battre encore contre le régime en place. Actions terroristes (mais sans jamais atteindre la population), trafics illégaux et batailles désespérées contre les régiments militaires sont monnaies courantes. A son dynamisme, s'ajoute donc une ambiance mature et une grande profondeur de narration.


Une autre force de Eureka 7, c'est bien évidemment sa galerie de personnages. Non seulement le chara-design est au top mais, en plus, ils ont tous un caractère bien trempé souvent issu d'un passé trouble. Leur relation est, d'ailleurs, particulièrement complexe. Les deux seules choses qui semblent animer les révolutionnaires c'est la vengeance et délirer un maximum en reffant. La cohésion du groupe est donc maintenue par la seule présence charismatique du leader, qui ne suffira pas à plusieurs reprises au cours de la série.


Enfin, j'ai envie d'ajouter que pour une série longue, elle se permet le luxe de ne pas ennuyer une seule fois : action bien dosée, épisodes jamais répétitifs et pas de parties "meubles" pour atteindre la cinquantaine. Assurément, un exemple à suivre. Bref, Eureka 7 m'a séduit et mérite une vision car elle pourrait bien vous faire changer d'avis sur les animés de mecha.


Lien animeka
Retour aux animés

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Appréciation moyenne des membres sur 1 avis : Bon

Ajouter un commentaire
Commentaire de : Ashe (membre), le 04/04/2008 à 01h22
Je devrais réussir à te rafraichir la mémoire mais je vais pas poster ça ici (le spoil c'est tabou). On voit ça ce week end ^^.
Commentaire de : Jun (membre), le 03/04/2008 à 23h01
Très bon anime !

Surtout ne pas s'arrêter au début (5~6 premiers épisodes) qui peut être un peu chiant à mon avis, rassurez vous la suite est vraiment très bien.

D'ailleurs j'ai honte, je me rappel pas du tout de la fin :|
Commentaire de : Ashe (membre), le 25/03/2008 à 01h32
Des robots géants surfant dans le ciel, bon bah je crois qu'on a réussi à regrouper dans une même série trois fantasmes masculins (des gros jouets, des sports classes et voler). Pas difficile la recette du succès en fait.