image de $anime_tableau['titre'] image de $anime_tableau['titre']

Lain


Ajouté le 11/03/2008 à 00h06

Série Télé de 13 épisode(s) : Cyber-Punk, Drame
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre d'épisodes :
Avancement personnel [au japon] :
Localisation (prêtée à) :
Stockage :
Appréciation :
13
Complète [terminée]
Appartement
Boîte (40)
5 / 5
Avis sur l'animé :
Synopsis :

Chisa, une étudiante, saute d'un immeuble et s'écrase sur le sol. Alors que sa mort est confirmée, sa camarade de classe, Lain, commence à recevoir des mails en provenance de la défunte, l'incitant à la rejoindre dans le réseau (Weird) pour rencontrer dieu. Notre héroïne demande alors à son père un ordinateur de dernière génération (Navi) pour éclaircir ce mystère. Débute alors un voyage particulièrement troublant qui va fortement transformer la gamine.


Avis :

S'il y a une chose de sûre avec Lain, c'est que ça ne plaira pas à tout le monde. Comme souvent avec les œuvres de Abe "qui veut des séries de dingues ?" Yoshitoshi (Ailes Grises, Texhnolyze), c'est très lent, très contemplatif : le but étant plus de jouer sur nos sentiments et nos interrogations que de nous divertir à proprement parler.


Lain est d'ailleurs un personnage difficile auquel il est très dur de s'accrocher : autiste quasi muette déambulant dans un monde qui parait mort, aspiré de plus en plus par le réseau. Et pour bien jouer avec notre malaise, l'auteur donne à son héroïne un chara-design de gamine plutôt mignonne ... perturbant.


Les réflexions tournent, bien entendu, autour de la frontière, d'autant plus fine dans l'univers de Lain, qu'il existe entre réel et virtuel. Là encore, Abe nous balade comme des marionnettes, les séquences se suivent mais on ne sait jamais vraiment si notre héroïne se trouve dans la rue ou dans un programme. La série n'a, d'ailleurs, rien à envier aux films cultes du genre (Matrix, Avalon, eXistenZ ...), les amateurs de cyber-punk seront donc servis.


Chose rare par rapport aux autres œuvres du genre, on a réponse à la plupart de nos questions sur la fin de la série et bien qu'il existe différentes interprétations, c'est quand même une satisfaction de ne pas s'être fait promener pour rien. A noter que la fin en elle-même est tout simplement géniale, ce qui fait que j'aurais tendance à conseiller à toute personne commençant la série de s'accrocher jusqu'au bout. Elle le mérite vraiment.


Lien animeka
Retour aux animés

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Appréciation moyenne des membres sur 1 avis : Culte

Ajouter un commentaire
Commentaire de : Seph (membre), le 03/04/2008 à 21h49
Terriblement lent,
Terriblement beau,
Terriblement malsain,
Terriblement vraisemblable.

Lain est une oeuvre magistrale, qui propose une réalité alternative et incroyablement visionnaire du réseau global.
Mais malheureusement à proscrire si vous ne supportez pas les images fixes et les schémas narratifs complètement tordus.

A voir IMPÉRATIVEMENT en Vostfr si vous souhaitez profiter de tous les "cartons" disséminés de part et d'autres de la série.
(En plus de ne pas avoir à se coltiner la voix française bien niaise de l'héroïne).
Commentaire de : Ashe (membre), le 25/03/2008 à 19h55
"Non vraiment les animés japonais c'est des trucs de gamins, tu me feras jamais croire le contraire, j'ai vu DBZ quand j'étais petit, ça m'a suffit ..."

"Bah attend, laisse moi une chance, je te prête Lain et tu vois si tu changes pas d'avis"

Ce site est une bonne preuve pour constater que ça m'a fait effectivement changer d'avis. La série a donc pour moi une forte valeur sentimentale dans le sens où c'est ma première vraie série (elle a été suivie très vite par Evangelion).

J'aimerai bien recroiser Loïs un jour pour le remercier d'ailleurs, si par le plus grand des hasards il passe par le site par exemple ^^.