image de $anime_tableau['titre'] image de $anime_tableau['titre']

Evangelion


Ajouté le 11/03/2008 à 19h19

Série Télé de 26 épisode(s) : Mecha, Drame
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre d'épisodes :
Avancement personnel [au japon] :
Localisation (prêtée à) :
Stockage :
Appréciation :
26
Complète [terminée]
Appartement
Boîte (70)
5 / 5
Avis sur l'animé :
Aucun avis n'est disponible pour le moment.
Retour aux animés

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Appréciation moyenne des membres sur 1 avis : Culte

Ajouter un commentaire
Commentaire de : Ashe (membre), le 13/09/2008 à 07h58
Première fois que je vois que le manga est mieux que l'animé, sans rire. J'avais feuilleté les premiers sans accrocher, tu viens de bouleverser mes croyances. Je note ce rattrappage pour ma prochaine session fnac, verdict ci-après.
Commentaire de : nazgulantong (membre), le 12/09/2008 à 22h52
Oui je suis d'accord avec toi Ashe.
L'aspect psycholoqigue est beaucoup plus poussé que dans la plupart des autres manga de mecha et c'est ce qui peut en rebuter certains.
Pour ma part je n'ai jamais vu les OAV,sauf la fin.
Syndrome GITS Innocence. C'est très beau mais alors j'ai compris que dalle! Une fin comme ça, ça nous laisse un peu sur notre..faim!

En revanche, le manga écrit fait partie des meilleurs que je connaisse! Les relations entre les personnages sont particulièrement fouillées et on sent leur côté "humain". Ils passent leur temps à faire des choix pour sauver ceux qu'ils aiment.

Yosjiyuki Sadamoto est un grand "character designer".
Connu aussi pour son travail sur Hack, ses personnages ont vraiment une personnalité forte et peuvent en quelques pages passer du pétage de cable complet (Asuka) aux dévoilement de leurs plus profonds sentiments.

Et donc plus que l'histoire, très compliquée et souvent métaphorique, ce sont les personnages qu'on a le plus de plaisir à suivre.

Enfin comment ne pas parler des mecha eux mêmes?
Bien loin des Gundam et autres Grandizer, les Eva sont dotés d'une apparence très classe, plus animale que ses predecesseurs, mais elles deviennent effrayantes voire repoussantes une fois libérées...

C'est cette opposition qui caractérise le manga. On ne sait jamais à quoi s'attendre, ni à qui se fier. (Les monstres portent le nom d'Anges). Les humains se comportent parfois comme des monstres...

Et au milieu de tout ça, y a Rei( LE fantasme d'otaku^^) et sa quète d'identité qui se demande : "dans qu'elle état j'ère?"


Bon je vais m'arreter là sinon je suis parti pour lancer une thèse "Evangélion ou la théorie du bien et du mal" ^^






Commentaire de : Ashe (membre), le 09/09/2008 à 12h31
L'aspect psychologique est à mon sens ce qui diffère Evangelion (ou Bokurano dans le même genre) d'un énième animé de mecha. Après on est libre d'aimer ou non, et d'être exaspéré par la fin, mais ce n'est plus qu'une question de gout.

Cependant, Evangelion est tellement repompé, euh pardon utilisé comme référence par les animés de mecha moderne, qu'il est difficile de pas le voir comme une oeuvre culte. En tout cas les réalisateurs actuels ne l'ont pas raté. Et puis la réalisation à l'époque était quand même énorme, que ce soit l'ost comme l'animation ... même le mecha design est franchement unique.

Bref la série a certainement des défauts mais c'est difficile de ne lui trouver que ça ^^.
Commentaire de : Dark-Ecureuil (visiteur), le 09/09/2008 à 10h44
Très déçu par cette série.

L'explication des divers troubles mentaux dont souffre 90% des personnages, c'est vraiment pas ma tasse de thé.

Le côté "redempteur" de l'humanité, les explications sur l'apparition des "Anges", le mélange mythologie et psychologie...

Non je n'aime pas.
Commentaire de : Zoxy (membre), le 10/07/2008 à 01h25
Mon dépucelage en matière d'anime, je pense pas pouvoir être suffisamment critique... Mais j'ai néanmoins une chose a dire:

Moi aussi je veux un pingouin domestique d'eau chaude !!!