Japan Expo 2008

Article proposé et rédigé par Ashe

Comme chaque année, nous autres gens bizarres fans de loisirs étranges issus d'un pays lointain, sommes conviés à ce grand rendez-vous social, pour nous faire prendre conscience que l'on est pas seul dans notre délire. Et pour le coup, il était effectivement difficile de mimer Tom hanks dans Seul au Monde. Avec ses 120 000 visiteurs à l'issue des quatre jours, Japan Expo revendique une fois encore sa place de plus grand salon européen. Pour le meilleur bien sûr mais aussi pour le pire.

Retour aux articles

Introduction

image de commentaire ou de news

Bien entendu, l'équipe de Ashe.fr composée de moi-même était sur place. Il vous aurait cependant été difficile de me reconnaître puisque l'imprimeur ne m'a pas livré la bannière à temps. Ne vous attendez pas à un compte rendu détaillé de toutes les activités, interviews et autres bizarreries du salon. Les sites de référence feront ça beaucoup mieux que moi. Par contre, je vous livre mes impressions personnelles ainsi que les quelques perles que j'ai pu obtenir dans le salon et que vous ne trouverez pas ailleurs, à priori.


Une première vidéo développée par Ashe.fr Prod vous est d'ailleurs proposée à la fin de l'article histoire de mettre en valeur ces différentes perles. N'hésitez pas à nous faire partager vos impressions après l'avoir visionnée. Effectivement, on verra selon les retours pour une version deux à la Manga Paris ou à la Chibi Expo avec une meilleure caméra et un cadreur compétent.



Planning

Billet 4 jours en poche mais journée du vendredi chargé, je n'ai malheureusement pu profiter que du jeudi, samedi et dimanche pour arpenter les couloirs de la convention. J'ai exploité entièrement la première journée pour faire le tour du salon. Et force est d'avouer qu'il y en a des choses à voir.


Premier constat, plus ça va et plus la quantité d'activités et de mini-expositions gratuites augmente. 190 invités d'après les organisateurs et ça se sent : dédicaces, interviews, il est maintenant possible de profiter du salon sans pour autant y venir avec des montagnes d'argent. D'autant plus que la diversification fait plaisir. Mon côté geek a par exemple totalement pris le pas sur ma raison devant la réplique de bonne taille du quadripode (AT-AT) de Star Wars.


Enfin il faut reconnaître que le public est de qualité. Je ne suis toujours pas fan de tout ce qui est cosplay et des délires déviants façon gothique-lolita armée jusqu'au dent de pancartes "Free Hugs/Kiss/Sex". Mais je serais vraiment de mauvaise foi si je ne reconnaissais pas que la bonne humeur est palpable dès que l'on franchit les portes. Et puis quelle hargne devant les concerts et les activités, c'est sûr que ça réveille.


J'ai ensuite voulu utiliser la seconde journée pour récupérer au moins une dédicace d'un auteur asiatique. Je me suis d'abord fait recaler pour Sadamoto (Evangelion) par manque de billet privilège : tous les tickets avaient été gagnés avant 10 heures, autrement dit avant que le quidam moyen puisse pénétrer dans le sanctuaire. J'ai donc fait une tentative sur le stand Kana pour Obata (Hikaru no Go, Death Note) mais les probabilités jouant en ma défaveur, je suis reparti les mains vides après une petite heure de queue.


Je me suis donc rabattu sur une dessinatrice de qualité qui avait le bon goût de ne pas limiter son travail aux heureux privilégiés de l'argent et du hasard. Chance pour les premiers mais manque de bol pour moi, Kim Youn Kyung (Yureka) a vraiment assuré au niveau dessin jusqu'à ce qu'elle soit obligée de se limiter à des versions chibi - SD de ses personnages par manque de temps. C'est sûr que ça vexe un peu après sept heures de queue d'avoir le même dessin que les derniers arrivés. Cependant je craque quand même complètement pour ma kate (voir ci-dessous). On notera l'efficacité de l'encadrement : des tricheries dans la queue ont failli déborder en affrontement et impossible de trouver un vigile.


A l'inverse ma toute dernière journée a été beaucoup plus productive. Je remercierai jamais assez les dessinateurs de Soleil pour les superbes dédicaces auxquelles j'ai eu le droit. Déjà Kara (Gabrielle, Le Miroir des Alices) a très gentiment accepté ma commande Shakugan no Shana bien que ça l'ait obligé à sortir son Larcos pour avoir un modèle. Et puis le fait d'avoir gagné le tirage au sort pour Chan (Crossfire) reste quand même un gros coup de chance (ah le karma).


Ensuite, direction les fanzines pour profiter de tous ces artistes de qualité que je trouve décidément trop boudés par la majorité des visiteurs. Mais ça m'arrange bien en fin de compte puisque j'ai pu m'éclater à récupérer tout plein de dédicaces, posters, goodies ... magnifiques pour une somme modique. A quoi bon les produits officiels à 15 euros ? Merci notamment aux fanzines I.C.O.N et Beach Boy Blues pour leur accueil.


Enfin j'ai pu rencontrer deux bloggeurs parmi mes préférés : le très productif Paka (Eat it Fresh) sur le stand de son fanzine et le célèbrissime Boulet (Raghnarok, Donjon) sur le stand de Bragelonne. Rien que pour ces deux moments, je pense que j'aurais déjà été comblé par cette journée.



Impressions générales : les +

- Activités toujours plus nombreuses et intéressantes

- Des invités de folie à la pelle

- Moins commercial qu'avant, nombreuses bonnes affaires

- Public dithyrambique

- La mecque de la création amateur



Impressions générales : les -

- Le nombre de participants et les queues qui tournent au rebutant

- Les avantages des privilégiés par l'argent dans une convention de loisirs

- L'encadrement qui laisse encore et toujours à désirer

- La moyenne d'âge qui tombe parfois très bas et génère ces free hugeurs et autres machins bizarres.



Perles rares


Première vidéo Ashe.fr Prod

Première vidéo du site : La chasse aux dédicaces. En guest star, la majorité des dessinateurs que vous pouvez retrouver ci-dessous. En ce qui concerne les demandes, le cadrage (pourri) et la sélection des musiques, c'est à votre humble serviteur que vous les devez. Quant au montage, il a été réalisé par Seph qui a aussi revu la plupart des minutages que j'avais proposé. Un gros travail de trois jours (en comptant celui pour filmer) dont le résultat nous satisfait assez, bien que l'appareil photo numérique montre ses limites niveau qualité d'image. Si la vidéo plaît, on verra pour une amélioration du matériel et une version deux à une autre convetion.


En attendant une version streaming, une seule adresse pour récupérer cette oeuvre d'art : Ashe.fr Prod - Chasse aux dédicaces. Et une seule adresse pour en discuter : le forum. Je rappelle que nous comptons beaucoup sur vos retours pour la suite.


image de commentaire ou de news


Toshihiro Kawamoto

Un peu hors sujet avec ce qui va suivre, mais j'aime tellement Kawamoto que je ne résiste pas à vous montrer ces quelques images. D'abord une des dédicaces qu'il proposait pendant la Japan Expo ... Et oui, même après avoir eu la chance d'être tiré au sort, il ne s'agissait que d'une dédicace toute faite mais signée en main propre par le maître. Par contre l'artbook énorme que l'on pouvait se procurer de lui chez Tonkam est magnifique comme l'atteste les deux photos.


image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news


Kim Youn Kyung

La dessinatrice de Yureka se prêtait à une séance de dédicaces assez folle. Crayon, feutre puis ombrage à l'encre (oui encre carrément !), on sent que l'auteur qui s'est plusieurs fois avouée fan de la France prenait plaisir à être là et à nous faire profiter de son travail. Vous pouvez retrouver quelques photos des dédicaces qui m'ont précédé dans la galerie ou dans la vidéo.


Demande formulée : Kate en SD (super deformed).


image de commentaire ou de news


Boulet

Boulet est devenu un incontournable du blog BD depuis quelques temps déjà, avec son nombre de visiteur alarmant attiré par ses notes de qualité. Fan de la première heure, j'ai pris plaisir à rencontrer enfin l'homme roux. Puisqu'il se ventait souvent dans ses notes d'accepter n'importe quoi en dédicace, j'ai pas hésité à corser la demande avec un piège pour voir ce qui allait en sortir : personne ne connait le visage d'Ami. Et forcément c'est la claque, non seulement il a commencé sans même prendre le temps d'y réfléchir, il est allé super vite tout en discutant et le dessin est magnifique. En bonus, une photo de l'auteur avec le résultat final pour vous faire profiter de la ressemblance avec son propre personnage, et la dédicace de l'écrivain de l'almanach que Boulet a illustré (merci d'avoir joué le jeu monsieur Genefort).


Demande formulée : Toi retirant le masque d'Ami (ndlr : le méchant de 20th Century Boys).


image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news


kara

Kara est un auteur que j'apprécie beaucoup, surtout pour son style graphique : des dessins très chargés et des personnages magnifiques. J'ai toujours eu un profond respect pour ceux qui arrivent à faire à la fois le scénario, le dessin et la couleur tout en sortant des tomes de qualité. Découvert avec son one-shot Gabrielle, j'achète tout ce qu'il produit avec la plus grande impatience. Il tient depuis quelque temps un blog sur lequel il a posté à la fois un dessin de Sakura (ndlr : personnage du manga Naruto) et un article sur Shakugan no Shana. L'addition des deux m'a donné une bonne idée de dédicace et je le remercie d'avoir joué le jeu. En bonus, deux artworks que l'on pouvait lui acheter en main propre et sur lesquels je me suis jeté. Vous pouvez les retrouver sur le site de l'auteur bien entendu.


Demande formulée : Shana de Shakugan no Shana (ndlr : un animé japonais) avec si possible un bout de l'épée.


image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news


Looky

Looky est un jeune graphiste au blog très stylé qui a rejoint Nhieu en temps que dessinateur depuis le tome cinq de la célèbre série de ce dernier : Nocturnes Rouges. Il commençait ses dédicaces au gros marqueur blanc pour donner du relief après seulement un vague crayonné et finissait au feutre. La progression du dessin, qu'on ne voit pas autant que je l'aurais souhaité dans la vidéo, est juste bluffante. La demande n'a rien d'étrange puisqu'il s'agit du second personnage féminin principale de l'histoire. La raison est simple, je prévois d'offrir cette dédicace à mon meilleur pote qui m'a d'ailleurs fait découvrir la série. Je voulais pas qu'il subisse mes idées bizarres.


Demande formulée : Dolores.


image de commentaire ou de news


Pierre-Mony Chan

Coup de chance parmi les coups de chance, j'ai réussi à être tiré au sort pour avoir une dédicace de Chan, le dessinateur de Crossfire. Là encore, la technique utilisée pour le dessin m'a impressionné. Un long crayonné très précis suivit d'un bon coup de blanc pour faire ressortir les reliefs. Si j'avais pu imaginer que cette mixture scolaire immonde pouvait aussi faire de belles choses ... Au niveau de la demande, j'ai longtemps hésité entre l'héroïne en chat (quoi que je sais pas s'il aurait accepté) ou en robe de soirée. J'aime beaucoup ce personnage, déjà parce qu'elle est très belle mais aussi pour son sens de la répartie, sa motivation et son efficacité. Une sorte de fantasme en gros ? C'est pas totalement faux. En bonus, deux artworks qu'il vendait pendant les dédicaces. J'ai tout de suite craqué.


Demande formulée : Sophia en robe de soirée noire avec des gants blancs.


image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news

image de commentaire ou de news


Paka

Peut-être pas aussi connu que Boulet, Paka reste une autre des grosses références du blog BD. Une note par jour depuis des années, ça m'a conquis depuis un bon moment déjà. Là encore, j'ai pris plaisir à rencontrer "l'anti-hippy" pour la première fois et j'ai d'ailleurs passé dix minutes très agréables en sa compagnie. Un peu comme pour Boulet (encore), j'ai profité des nombreuses allusions qu'il fait aux dédicaces qu'on lui propose pour formuler une demande assez complexe. Le fait qu'il soit fan de Final Fantasy 7 et qu'il dessine actuellement une Web-BD sur les zombies (ndlr : Eat it Fresh) ont motivé le gros du sujet. Et là vraiment, c'est encore une belle claque.


Demande formulée : Cloud de Final Fantasy 7 (ndlr : si là vous ne connaissez pas, faites-vous soigner) en zombie dos à dos avec toi-même. Cloud devant porter son épée et toi une batte de baseball.


image de commentaire ou de news


Leamlu

J'ai découvert son blog via celui de Paka (ndlr : c'est sa copine) et c'est un de mes petits plaisirs. J'aime tout particulièrement ses versions chibi de personnages connus (il y a bien que sous cette forme que j'accepte de regarder Naruto). Alors j'ai craqué pour lui demander une version meugnônne de mon avatar que vous voyez un peu partout sur le site. Et pour être meugnônne, elle est meugnônne ! J'ai déjà une idée pour la prochaine fois, ça va être un personnage tout sauf gentillet histoire de voir le résultat de la chibisation.


Demande formulée : Refia de Final Fantasy 3 DS (ndlr : mon avatar) version chibi.


image de commentaire ou de news


Téma

Une des dessinatrices du fanzine I.C.O.N qui a eu la malchance d'être au stand au mauvais moment. En voyant l'artwork des mascottes qu'elle exposait, j'ai pas pu résister à lui demander Orphée. J'ai hésite un peu entre personnage féminin et masculin, mais je ne regrette pas mon choix. J'adore le petit air inquiétant qu'elle lui a fait. J'aurais un peu peur pour ma vie à la place de la mascotte. Quoi qu'à ce niveau d'innocence dans le regard, ça ne peut que finir en victime.


Demande formulée : Un personnage féminin caressant la mascotte.


image de commentaire ou de news


Strawberry

Un des dessinateurs du fanzine I.C.O.N qui a eu la malchance d'être au stand au mauvais moment. Alors là, je m'excuse auprès de lui comme auprès de mes visiteurs, j'ai vraiment manqué d'imagination pour la demande. Surtout que ça aurait pu très vite tourner au fanart Bleach avec des détails pareils, j'ai eu très peur de ça pendant tout le dessin. Mais en fait avec son style bien à lui et le temps qu'il a passé dessus, j'ai aucun regret. Il est unique et tout à fait magnifique.


Demande formulée : Un personnage avec une cape noire, une épée et un masque.


image de commentaire ou de news


Jackal

Un des dessinateurs du fanzine I.C.O.N qui a eu la malchance d'être au stand au mauvais moment. Restant un fan de Death Note malgré toute la haine que j'éprouve pour la seconde partie de l'histoire, j'ai flashé sur le dessin de Light qu'il exposait. J'en ai profité pour sortir mon fanzine et je me retrouve donc avec un nouveau fanart qui me plaît beaucoup à l'intérieur. Son regard très inquiétant est juste parfait. Il a peut-être l'air un peu trop jeune mais l'adaptation fait tout le charme de ces demandes.


Demande formulée : Light de Death Note (ndlr : un manga).


image de commentaire ou de news


Goodies officiels

Je ne m'amuserai pas à poster tous les goodies officiels que j'ai acheté, même s'il n'y en a pas tant que ça. Mais j'avoue avoir craqué lamentablement quand j'ai vu les mini-personnages de mes Final Fantasy préférés me regarder avec leurs petits yeux implorants. Et puis bon pour le prix, je n'ai aucun regret.


image de commentaire ou de news


Goodies de fanzine

A nouveau, je ne m'amuserai pas à prendre tout ce que j'ai acheté en photo, surtout que pour le coup il y en a beaucoup. Et puis je risque de me faire tuer par des fanzineux qui passeraient par là (respect du travail !). Donc voilà une petite sélection de trois posters que j'aime beaucoup parmi la dizaine que j'ai récupérée. Je suis juste fou amoureux de la petite chatte avec ses poissons. Je pense rajouter un petit diaporama de cartes une fois que j'en aurai fait le tri, mais il y en a une cinquantaine alors ce ne sera pas pour demain.


image de commentaire ou de news