image de $manga_tableau['titre'] image de $manga_tableau['titre']

20th Century Boy


Ajouté le 03/03/2008 à 20h58

Série Manga de 22 tome(s) : Société, Drame
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre de tomes :
Avancement personnel [au Japon] :
Localisation (prêtée à) :
Appréciation :
22
Complète [terminée]
Maison
5 / 5
Avis sur le manga :
Synopsis :

En 1969, des enfants imaginent pour s'amuser un plan de destruction progressif de l'humanité qu'ils consignent dans leur "cahier des prédictions". Ces idées puériles issues de mangas célèbres de l'époque sont quand même particulièrement meurtrières, mais ils se voient bien sûr comme les héros qui sauveront la Terre. En 1997, un gourou de secte du nom d'Ami commence à concrétiser ces événements les uns après les autres. Serait-il un ancien membre de la bande ?


Avis :

Urasawa est sans doute la référence absolue du thriller dans le neuvième art, car je suis effectivement bien tenté d'élargir ce titre à la BD et aux comics. Après avoir fait cuire nos neurones sur le mythique Monster, il nous conte les aventures d'une bande de losers rattrapés par leur passé dans un monde qui va vite se teinter de peur et de mort.


20th Century Boys comme tout bon thriller va nous présenter dès le début tous les protagonistes de cette épopée grotesque mais sanglante. Des personnages nombreux, fouillés et très attachants auxquels on aura pourtant le plus grand mal à accorder notre confiance. L'auteur nous ayant habitué à des scénarios torturés, on va effectivement imaginer les pires traîtrises et c'est donc sous un climat de suspicion qui gagne même le lecteur, que l'aventure va se dérouler. Autant dire que l'ambiance atteint ici son paroxysme tant la tension est forte.


Les rebondissements sont d'ailleurs nombreux. L'auteur sait contrôler chaque sentiment de son auditoire. On passe ainsi par les pires étapes de la dépression quand un personnage disparaît, alors qu'il n'est pas rare quelques chapitres plus tard d'être ému aux larmes en voyant un énième loser réapparaitre sur sa moto minable. Urasawa parvient même à intégrer un saut temporel de plusieurs années au milieu de la série en plus de tous les flashback sur 1969 sans générer la moindre perte de rythme ou d'attention. Du grand art !


En ce qui concerne le dessin, aucune surprise puisque la patte unique de l'auteur se reconnaît au premier coup d'oeil. Alors on sera un peu déçu de trouver que certains personnages ressemblent vraiment trop à d'autres de Monster. Mais il est quand même difficile de ne pas apprécier son trait très expressif. Les visages chez Urasawa me rappellent ceux de Taniguchi (Journal de mon père, Quartier lointain), une véritable encyclopédie des réactions humaines.


Je ne recommande cependant pas 20th Century Boys à tout le monde. Déjà je sais que le thriller n'est pas un genre qui plaît forcément. De plus l'histoire demande quand même du temps et de la patience, voire une seconde lecture pour vraiment accrocher. Enfin l'ambiance puérile, qui fait toute la force de l'oeuvre de par sa présence contradictoire avec la boucherie orchestrée par Ami, risque de ne pas satisfaire tous les amateurs de seinen. Cependant si on me demande vraiment mon avis, c'est une des séries à essayer absolument même si vous devez vendre un rein pour l'obtenir.


Notez que la conclusion de l'oeuvre a été réécrite par l'auteur dans le diptyque 21st Century Boys suite aux réclamations des fans. Il s'agit en fait de la vraie fin qu'il n'avait pas pu rédiger à l'époque pour cause de soucis de santé. Pour plus d'informations, je vous renvoie à la "Fiche associée".


Fiche associée : 21st Century Boys
Lien MangaNews
Retour aux mangas

Les avis des membres

Aucun commentaire ajouté à cette fiche.

Aucune note attribuée à ce manga par les membre.

Ajouter un commentaire