image de $manga_tableau['titre'] image de $manga_tableau['titre']

Quartier Lointain


Ajouté le 06/02/2008 à 23h57

Série Manga de 2 tome(s) : Société, Conte
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre de tomes :
Avancement personnel [au Japon] :
Localisation (prêtée à) :
Appréciation :
2
Complète [terminée]
Appartement
5 / 5
Avis sur le manga :
Synopsis :

Hiroshi est un homme d'affaire dans la cinquantaine qui s'intéresse plus à l'alcool qu'à sa femme et ses deux filles. Un lendemain de cuite, il se trompe de train et se retrouve involontairement dans son village natal. Profitant de l'occasion pour se recueillir sur la tombe de sa mère, il est transporté comme par magie à l'époque de ses 14 ans, dans son ancien corps mais avec sa conscience actuelle.


Avis :

Quartier lointain utilise la trame classique du retour dans le temps qui génère une remise en cause du personnage sur son propre présent. Quant à la thématique abordée ici, c'est certainement la préférée de Taniguchi, à savoir la relation filiale. Mais comme à son habitude, sur une base narrative connue et des personnages particulièrement communs, il va réussir à créer un ensemble surprenant par sa profondeur et sa crédibilité.


La magie de l'auteur, c'est de nous faire basculer dès le début dans un autre monde ressemblant trait pour trait au notre, mais empreint d'une grande poésie. Les premières pages notamment celles qui suivent la transformation sont d'une justesse effrayante, que ce soit au niveau du dessin comme des pensées de Hiroshi. Ainsi en seulement un chapitre, l'accroche du lecteur au personnage principal est amplement réussie.


Avec les réflexions adultes du héros, on évite toute la narration un peu naïve que ce retour à l'enfance aurait pu générer. Avec la poésie de l'auteur, on transforme rapidement des scènes de la vie de tous les jours en un scénario passionnant. En introduisant un but qui va occuper toute l'attention de Hiroshi, on esquive allégement les classiques interrogations déjà vues que cette trame occasionne.


Effectivement, il prend vite conscience d'être arrivé peu avant le départ de son père : un homme qui a abandonné toute sa famille sans raison apparente. Taniguchi s'attaque donc à un des aspects les plus noirs de la relation filiale, et l'enquête de notre faux jeune homme pour comprendre les motivations paternelles est juste passionnante.


Quartier lointain est donc une production d'une grande richesse sur le plan des réflexions, servie par une narration contemplative, émouvante et fascinante. Si on rajoute à ce constat les très beaux dessins, les personnages tous très travaillés et la conclusion attendue mais rendue magnifique par sa subtilité, vous aurez vite compris que cette oeuvre majeure est tout simplement un must-have.


Fiche associée : Journal de mon père (le)
Fiche associée : Sommet des Dieux (le)
Lien MangaNews
Retour aux mangas

Les avis des membres

Aucun commentaire ajouté à cette fiche.

Aucune note attribuée à ce manga par les membre.

Ajouter un commentaire