image de $manga_tableau['titre'] image de $manga_tableau['titre']

Abara


Ajouté le 23/03/2008 à 00h22

Série Manga de 2 tome(s) : Cyber-Punk, Action
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre de tomes :
Avancement personnel [au Japon] :
Localisation (prêtée à) :
Appréciation :
2
Complète [terminée]
Maison
4 / 5
Avis sur le manga :
Synopsis :

Une ville qui sent bon la décadence, un homme qui se transforme en une énorme créature blanche cannibale et un autre qui revêt une armure d'ossements noirs pour la combattre, l'univers est posé. L'inspecteur Sakijima va tenter d'éclaircir les différentes mystères générés par ces événements.


Avis :

Nihei restera toujours l'auteur brouillon mais talentueux que l'on a découvert avec Blame!. Dès le premier chapitre, on prend conscience que de nouveau il n'y aura pas grand chose à comprendre de l'histoire, et que le dessin est toujours aussi brutal, dynamique et magnifique. Autrement dit Abara ne surprendra pas le fan, qui sera cependant ravi de retrouver un univers aussi dérangé que celui des séries précédentes.


Le premier tome n'est pas inintéressant avec ses magouilles politiques et ses deux combats très violents. Les humanoïdes meurtriers à la Nihei sont toujours aussi classes et les voir se combattre fera vite fantasmer la bête qui est en nous. Contrairement à Blame!, les personnages sont nombreux dès le début et ce n'est pas une tare au vue de l'excellent chara-design. On remarquera quand même un léger manque de diversité au niveau des visages féminins.


Mais c'est avec le second volume d'Abara qu'on retombe vraiment dans les délires de l'auteur. La tentative de narration s'arrête nette et les affrontements commencent à occuper la grande majorité des pages. Le scénario devient flou et la conclusion qui arrive rapidement nous laisse un peu sur notre faim. Mais si c'est le prix d'une lecture très dynamique et d'une ambiance de folie, il est difficile de rechigner.


A la fin d'Abara nous est offert un petit bonus titré Digimortal. Cette mini-histoire sous amphétamines met en scène un humanoïde armé d'une faux qui doit détruire une base. C'est honnêtement un vrai plaisir à lire tant les combats sont esthétiques. Au final, le fan criera au génie et les autres à l'arnaque. Nihei reste avant tout une affaire de goût et je ne saurais que trop vous conseiller la découverte avant l'achat.


Fiche associée : Blame
Fiche associée : Noise
Lien MangaNews
Retour aux mangas

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Aucune note attribuée à ce manga par les membre.

Ajouter un commentaire