image de $manga_tableau['titre'] image de $manga_tableau['titre']

Agharta


Ajouté le 03/03/2008 à 20h13

Série Manga de 9 tome(s) : Cyber-Punk, Drame
avatar ashe
Par Ashe
Informations personnelles sur la série :
Nombre de tomes :
Avancement personnel [au Japon] :
Localisation (prêtée à) :
Appréciation :
9
En cours [en cours]
Maison
4.5 / 5
Avis sur le manga :
Synopsis :

Agharta présente un monde post-apocalyptique relativement classique rappelant étrangement Mad Max pour le côté désertique, les villes dévastées, la rareté de l'eau, les armes en libre circulation et le faible nombre de véhicules valides.
L'anti-héros de notre aventure s'appelle Juju Meyer, il a été adopté encore enfant par un mafieux notable du nom de Stipe suite à la mort de ses parents biologiques. Le tout début du premier tome nous montre les agissements de la petite troupe de casseurs dont il est le chef, son amitié avec Cori qui aura une importance capitale plus tard dans l'aventure ainsi que son rêve de visiter Higher Ground.


Cette île hautement protégée est l'un des derniers endroits sur Terre où la végétation pousse. Muni d'une soudaine pulsion de curiosité et de courage, Juju va réussir à s'y infiltrer. Il fera alors la connaissance de Rael, ce qui va définitivement modifier sa vie.


Avis :

L'histoire prend rapidement une tournure passionnante pour l'amateur d'oeuvre sombre : Rael est tout sauf humaine, hormis en apparence, et sa violence est d'égale intensité à l'étrangeté de ses réactions. La construction du scénario vous rappellera les grands classiques comme Blame avec l'impression de ne rien comprendre de bout en bout tant les éléments sont distillés au compte-gouttes. La narration est tout aussi incroyable, autant on suit constamment les pas de Juju, autant toute l'histoire tourne autour de Rael, qu'elle soit présente ou non, ce qui nous laisse souvent aussi perdu que passionné.


L'ambiance n'est pas en reste, l'univers est passablement violent et on ressent tout de suite que la vie humaine ne vaut pas plus qu'un bon litre d'eau. Les personnages importants sont aussi nombreux que complexes et laissent le sentiment étrange de n’être pas digne de la confiance du lecteur. Etrangement, ils sont tous aussi passionnants que désagréables, et on a du mal à s'y attacher, ce qui nuit en rien à l'histoire et joue au contraire sur l'ambiance. Les seuls brins de naïveté sont créés par Juju aussi courageux que perdu et par Yunfa qui doit être à peu près la seule personne "gentille" de l'aventure. Car à vrai dire, il est très difficile de différencier les bons des méchants tant il est aisé de voir Rael comme l'ennemi numéro 1.


Agharta est sans conteste un "must read" pour tout fan d'œuvre mature, sombre et quelque peu psychédélique. Les personnages sont passionnants, l'univers est aussi original que complexe, la lecture accroche malgré le mal à l'aise ambiant et on a du mal à se séparer des tomes tant on a envie de savoir la suite. Et pour couronner le tout, le dessin est magnifique même s'il ne plaira pas à tout le monde. A essayer absolument.


Lien MangaNews
Retour aux mangas

Les avis des membres

Commentaires : [1-20]

Appréciation moyenne des membres sur 1 avis : Excellent

Ajouter un commentaire
Commentaire de : MKnsMTKOMjVyVlRp (visiteur), le 25/11/2012 à 15h03
Maybe because Clint Eastwood was the last great star of wetnress? Maybe because Ennio Morricone's sound was so distinct, and the name is easy to remember, fun to say? I dunno, I always loved A Fistful of Dollars, but that ending scene in The Good, The Bad, and The Ugly is so memorable, it's hard to beat. *sings the melody to the theme song*Can't be beat.
Commentaire de : Ashe (membre), le 13/03/2008 à 22h33
Comme toutes les fiches de manga en cours, elle est sujette à de possible modification.
Agharta est d'ailleurs particulièrement touché par le sujet, pour l'instant elle fait toujours partie de mes œuvres préférées mais j'espère que l'auteur saura donner une fin à la hauteur de son scénario confus (car contrairement à Blame, l'ambiance ne se suffit pas).

A noter qu'il s'agit là aussi de morceaux choisis d'un de mes anciens articles de RPGk. Je vous ferais probablement une version complète un jour ou l'autre.